Réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier
Réduire ses impôts en investissant dans l’immobilier

L’heure de la déclaration de revenus est arrivée et nombre de contribuables se plaignent de payer trop d’impôts. La France est souvent considérée comme l’un des pays où la pression fiscale est la plus forte au monde.

Il existe néanmoins de nombreux outils qui permettent de réduire la facture, mais encore faut il les connaître.

En matière d’immobilier, l’engouement pour les dispositifs défiscalisant, Pinel en tête, ne se dément pas.

On vous explique en 2 mots les avantages de ce régime qui vous permet de concilier constitution d’un patrimoine et baisse d’impôts.

Un montant déduit chaque année de votre impôt à payer

Le Pinel est un dispositif d’incitation à l’investissement immobilier, qui connaît un franc succès. Et pour cause, la réduction d’impôt afférente à ce placement est significative.

Elle peut en effet représenter jusqu’à 21% du montant investi. Pour faire simple, vous bénéficiez chaque année, d’une réduction d’impôt de 2% de votre investissement durant 6 ou 9 ans. La réduction passe ensuite à 1% par an entre la 10 et la 12ème année.

Exemple :

Pour un investissement de 100 000 euros, vous réduirez vos impôts de 2 000 euros par an pendant 6 ou 9 ans. Au terme de cette période de 9 ans, vous pourrez choisir de poursuivre pour 3 années supplémentaires et vous bénéficierez alors de 1 000 euros de réduction annuelle.

Des conditions à respecter

Ce mécanisme était à l’origine destiné à soutenir la construction de logements neufs. Il peut désormais s’appliquer à un logement ancien.

Le Pinel ancien réhabilité s’adresse à la personne qui investit dans un logement ayant déjà été habité, nécessitant d’importants travaux.

L’investisseur s’engagera à respecter certaines contraintes, en contrepartie de quoi, il bénéficie d’une réduction d’impôt.

Ainsi, l’acheteur prend l’engagement de louer durant 6 années minimum et 12 ans maximum, à un prix défini et à des locataires éligibles.

Le plafond du montant du loyer et des revenus dépendront de la zone où l’investissement sera réalisée. Plus la zone est tendue, plus le loyer et les revenus du locataire pourront être élevés.

La zone la plus tendue étant sans surprise la région parisienne. La ville d’Ajaccio, quant à elle, est classée en zone tendue.

Par ailleurs, l’investissement Pinel est plafonné en matière de prix d’acquisition total à 300 000 euros par an et à 5 500 euros du mètre carré.

Comment déterminer l'assiette sur laquelle sera calculé le montant défiscalisé ?

Cette assiette correspond au montant de l'acquisition additionné aux frais annexes à l'acquisition. Ces frais comprenant les honoraires des notaires, des intermédiaires, les droits d'enregistrement et la taxe de publicité foncière.

Les garages peuvent être inclus dans la base éligible au Pinel. Pour cela, ils doivent être inclus dans le bail de mise en location.

Attention toutefois à éviter certains écueils. Assurez vous d’investir dans une zone où la demande locative sera suffisamment forte. 

N’hésitez pas à consulter un spécialiste local qui sera à même de vous orienter vers un produit qualitatif et recherché.

Enfin, qui dit investissement immobilier dit revenus fonciers supplémentaires et donc impôt. Même si le dispositif permet de réduire ses impôts, il engendrera également de nouveaux revenus qui seront en partie soumis à l’impôt. Là encore, le plus sage sera de vous faire accompagner par un conseiller financier.

En conclusion, le dispositif Pinel n’est pas une solution miracle pour ne plus payer d’impôt mais il peut représenter un placement très intéressant en fonction de votre situation fiscale.

Des Terrasses de Torretta au Salario, jusqu’aux résidences Genovese et A Torra à Aspretto, en passant par les Terrasses de Bodiccione en entrée de ville, retrouvez notre sélection de projets neufs pour Ajaccio et sa région sur notre site www.stgimmobilier.com.